Création Mondiale, Concerto pour harpe de Wim Henderickx

Le 17/02/2019 à 20:00

Ajouter au calendrier

  • Palais Bozar (Bruxelles)

« C’est très grand, c’est absolument fou ! On aurait peur que la maison s’écroule ! », s’écrie Goethe en 1830, lorsque Mendelssohn lui joue la Cinquième symphonie de Beethoven. Le cycle Beethoven entrepris par la Monnaie serait incomplet sans les Cinquième et Sixième symphonies, parmi les plus célèbres et emblématiques de leur compositeur, voire du répertoire symphonique. Les deux œuvres ont été composées pendant la même période et créées le même soir – aussi sont-elles de nouveau associées dans ce programme. La Sixième, dite « Pastorale », nous dépeint un paysage davantage sentimental ou intérieur que matériel. Quant à la Cinquième, sa postérité est assurée par son puissant thème liminaire, décrit comme les coups du destin frappant à la porte, et donnant à cette œuvre monumentale sa cohérence et sa tension. Tension qui saisit immanquablement le public à travers le temps : si l’on en croit Berlioz, lors de l’exécution de l’œuvre à Paris, « un spasme nerveux agitait toute la salle » !

PROGRAMME

Ludwig van Beethoven
Symphonie Nr.5 c-moll, op.67 (1807-1808)
Symphonie Nr.6 F-Dur “Pastorale”, op.68 (1808)

Wim Henderickx
Pièce pour harpe et orchestre

Palais Bozar (Bruxelles)